Second Life: les mesures sociales virtuelles

Publié le par Kino Frontera

Donc, si vous avez bien suivi ce qui se passe depuis quelques mois, vous avez constaté que:
- Rendre de l'argent aux riches qui n'y arrivent plus à cause de l'ISF ... c'est fait
- Donner des milliards aux banquiers pour qu'ils se versent des primes d'incompétence ... c'est fait
- Supprimer la pub sur le Service Public pour que notre ami Bouygues puisse continuer à aider la télévision dans sa recherche du Zéro absolu ... c'est fait

Maintenant, bon, faut quand même pas oublier qu'il y a une crise (en tout cas, des gens manifestent pour dire qu'il y en a une - des fainéants, sans doute, pas même capables d'aller bosser le dimanche ou de convertir leurs jours de congés en salaire pour financer eux-mêmes leur augmentation du pouvoir d'achat) et là s'opère un phénomène physique très intéressant (observé de plus en plus fréquemment): le passage du réel au virtuel.

- "... veut aller plus loin sur l'indemnisation du chômage ...
- ... prêt à faire un effort pour protéger les chômeurs ...
- ... réfléchir au partage du profit ...
- ... options envisagées ...
- ... pistes à étudier ..."

Putain que c'est compliqué de faire du social ! C'est vrai quoi! On ne peut pas faire n'importe quoi, alors, il faut réfléchir longtemps, faire des tests, des études, envisager des solutions, réunir des commissions, commander des rapports ...

C'est quand même plus simple de supprimer la taxe professionnelle.
Au passage, la taxe professionnelle, quoi que certains en pensent, est un impôt direct, calculé sur des bases réelles, avec de nombreux cas de plafonnement, d'exonération, je vous passe les détails mais, à quelques aménagements prêts en ce qui concerne les bases, nettement moins injuste que n'importe quel impôt indirect... Donc, il me semble que sur ce point, on pourrait faire mieux.

Ensuite, la taxe professionnelle est un impôt qui bénéficie aux collectivités locales, ce qui veut dire que, quelque soit l'habillage que l'on mettra autour, en réalité, il n'y a que deux options:
- Soit elle est supprimée, mais pour ne pas léser les collectivités, l'Etat se substitue aux entreprises et reverse l'équivalent de la taxe: cela implique deux choses: la première, c'est que c'est vous qui paierez ce que les entreprises ne paieront plus et la seconde c'est que les ressources procurées par la taxe professionnelles se retrouveront, pour les collectivités, gelées au niveau qu'elles avaient au moment de la suppression.
- Soit elle est supprimée et l'Etat ne se substitue pas aux entreprises, ce qui obligera les collectivités à augmenter les autres impôts locaux pour compenser (taxe d'habitation, ordures ménagères, etc ...), et c'est là que c'est amusant, du coup c'est à nouveau vous qui paierez .

Je suis épaté de voir avec quelle facilité on peut prendre ce type de décisions quand il s'agit de redonner de l'argent aux entreprises.
Sans doute les pauvres sont-ils, eux, plus en phase avec le futur, puisque tout ce qui peut les aider demeure virtuel.

C'est beau le progrès....

Publié dans Enfumage

Commenter cet article

youyou29 08/02/2009 14:57

Voui de toute façon on va continuer de payer pour qu'il puissen con tinuer à faire des cadeaux à ses amis les patrons !!! Bizzzzzzzzzzzzzz de youyou

youyou29 07/02/2009 17:27

Ouai !!! c'est beau la droite, certains en ont rêvée, Sarko l'a inventée !!!!!!! Ils doivent s'en mordre les doigts !! sauf les patrons bien entendu qui ont l'ont mis en place en inventant l'Union pour un Mouvement Populaire ....... Y a rien de populaire l'a dedans et donc rien pour le peuple non plus !!! Bizzzzzzzzzzzz de U2

Kino Frontera 07/02/2009 19:48


Je croyais que c'était Un Merdier Planétaire .... Bizzz


Pamphile 07/02/2009 17:07

Efficace ! de rappeler ce qu'est la taxe professionnelle. Et aussi l'analyse qui conduit à penser que c'est le contribuable qui se substituera à aux entreprises.
Sans compter que le kaporal a forcément une idée derrière la tête : beaucoup de collectivités locales sont de gauche...

Kino Frontera 07/02/2009 19:46


Sarkoleon se veut stratège..


Laplote 07/02/2009 14:56

Oui et puis dans le 2ème cas il peut faire pression sur les communes de gauche. L'état décidera qui il veut aider et les municipalités rebelles devront se démerder, donc , augmenter le montant des impôts locaux, donc, se rendre impopulaires et perdre les prochaines élections. Assez fourbe...

Kino Frontera 07/02/2009 19:45


Oui, ça lui va bien...


Pascale 07/02/2009 14:27

J'aime beaucoup votre dernière phrase.
Et votre blog aussi !
Amitiés.