Le Petit Kino Illustré: Sarkolepsie

Publié le par Kino Frontera

Pre-scriptum (ben oui, quand on écrit avant ce n'est pas un post-scriptum - j'aurais bien revendiqué la paternité de cette locution peu usitée mais hélas d'autres l'ont déja fait): Toutes les informations à caractère médical contenues dans cet article sont évidemment totalement fausses...

Sarkolepsie: nom pas propre - genre: peut-être masculin, peut-être féminin, on ne peut pas bien voir à cause de sa petite taille...

La sarkolepsie est une maladie assez voisine de la narcolepsie (ou maladie du sommeil) mais qui peut provoquer des endormissements d'une durée bien plus longue. Selon certains chercheurs (pas des enseignants-chercheurs, des vrais chercheurs) certaines personnes atteintes de Sarkolepsie pourraient rester endormies pendant une durée de cinq ans.
Ce syndrome particulier, un temps connu sous le nom de "syndrome de la belle au bois dormant", après une plainte en correctionnelle des familles Andersen et Disney a été rebaptisé "syndrome de la chanteuse italienne annonante". En tout cas, quelqu'un m'a dit ça, et, par pure déontologie journalistique, je ne citerai pas mes sources.

Alors que la narcolepsie est transmise par une mouche qui vole en criant à tue tête: "Tsé Tsé" (ce que certaines mouches japonaises prononcent "Tora Tora"), la sarkolepsie est transmise par un insecte qui s'agite dans tous les sens en criant "Cass'toi pauv' con!!".
On rencontre principalement le vecteur de la maladie dans les medias, et plus particulièrement les médias audiovisuels.

Il n'existe pas à l'heure actuelle de vaccin réellement efficace: certains insecticides comme le "Gaucho" ont pu faire illusion quelques temps mais leurs effets secondaires (Lang de bois, DSKarres, Ség-haleine de chacal, ...) ont contraints à l'abandon du traitement.

A l'heure actuelle, seule une médecine de prévention semble pouvoir produire quelques effets:
Dès que vous entendrez l'une des phrases suivantes:
- "Et vous auriez voulu que l'on reste sans rien faire face à cette situation?"
- "Les Français ne m'ont pas élu pour que je reste les bras croisés!"
- "Et bien moi je dis ..."
- "Il faut travailler plus pour gagner plus..."
Alors, bondissez sur la télécommande (aussi appelée zapette) et éteignez cette saloperie de téléviseur.
Je sais ce n'est pas facile, mais il n'y a qu'à ce prix que vous pourrez, peut-être, échapper à la maladie...

Post Scriptum (cette fois c'en est bien un): la liste de phrases-symptomes énoncée ci-dessus n'est pas exhaustive et vous rendrez un grand service à la médecine en soumettant toute phrase que vous jugerez suspecte à la sagacité du corps médical.

Publié dans Dico-Kino

Commenter cet article

Pamphile 14/03/2009 17:39

Docteur, il y a aussi : "les Français ne sont pas assez endettés". L'entêté !

Mairie Le Burgaud 11/03/2009 21:39

Heu... le corps médical est représenté par ta personne ? Aïe ! En ce qui me concerne, comme étant sujet aux crises atopiques, dès que le début d'une potentialité éventuelle d'une mise en situation d'écoute du vecteur de la maladie fait mine de s'approcher de moi... le média est immédiatement interrompu, le robinet à soliloqueries nabotesques fermé...

Kino Frontera 11/03/2009 22:55


Cela me semble être une attitude tout à fait saine et rationnelle. Qui plus est, ceci est très économique pour notre pauvre Sécurité Sociale qui, parait-il, est bien malade, elle aussi... Pourtant
il suffirait de peu pour lui rendre la santé: que l'Etat paie, par exemple, les sommes qu'il doit au budget de la Sécu... Mais je m'égare, nous étions là sur un sujet bien plus sérieux puisqu'il
s'agissait de faire sourire, ce qui est certainement la chose la plus importante au monde.