Le Petit Kino Illustré: Alzheimer

Publié le par Kino Frontera


Après la sarkolepsie, intéressons nous à une autre maladie dont souffrent trop souvent nos congénères (qu'ils le soient ou pas, d'ailleurs, cons).

C'est la maladie d'Alzheimer .

Cette maladie ne touche pas uniquement les êtres humains directement, elle agit aussi sur leur vie en affectant "les promesses électorales".
Il est important d'en parler aujourd'hui, en cette période d'élections européennes, car demain il sera trop tard. On aura oublié !!

Alors que la maladie atteint généralement l'être humain à partir d'un âge qui, comme le carrosse de Madame, est avancé, elle frappe "les promesses électorales" dès leur plus jeune âge.
Dans le meilleur des cas celles-ci sont affectées dès le soir de l'élection qui présida à leur naissance, et dans le pire, dès qu'elle franchissent la bouche d'un homme politique.

Les dommages collatéraux (voir un article précédent sur les dégats du même nom) sont énormes sur les êtres humains, car ceux-ci sont atteints par "ricochet" (et non par Ric Hochet, personnage de bande dessinée de Tibet, parue dans Tintin, mais pas au Tibet).

Intermède musical de circonstance: Ricochet par Tangerine Dream



Hélas, il faut bien reconnaitre que la recherche sur ce sujet ne fait pas partie des priorités du corps médical, ni même du gouvernement.

Toutefois, certaines études ont permis de démontrer que certaines promesses électorales résistaient mieux à la maladie que d'autres. Il s'agit des "promesses électorales" faites aux riches (voir la très intéressante étude du professeur Beurk (prononcez Woerth) co-écrit avec Madame "MeurtMaisNeSeRendPas") sur le bouclier fiscal (et mon écu, c'est du poulet - blague moyennageuse).
Pas de traitement donc pour l'instant, mais un conseil de bon sens pour ne pas subir trop durement les effets de la maladie sur les "promesses électorales": devenez  RICHE.

J'ouvre une parenthèse (ce ne sera pas la première), j'en ouvre une autre (ce ne sera pas la dernière) pour vous signaler une variante que l'on a pu observer: l'effet direct sur l'homme politique.
Il s'agit pour l'instant d'un cas isolé (tu parles!) où un personnage, passant d'une carrière honorable à une fonction politique, a oublié tout ce qui fondait sa vie antérieure. Bon, je sais, j'aurais pu faire une phrase plus simple - on ne fait pas toujours ce qu'on veut, des fois, on fait ce qu'on peut.
Je veux parler de Noel Mamère qui, quittant la profession de journaliste pour l'engagement politique, a complètement oublié les rapports qu'il entretenait précédemment avec la vérité. A tel point que certains esprits facétieux l'ont surnommé "Alzheimamère" ...

Franchement, a-t-on idée de faire de l'humour sur des sujets aussi graves !!

Post Scriptum: il existe une variante musicale de la maladie, que d'aucuns prétendent moins grave, mais je ne partage pas, loin s'en faut, cet avis. Cette variante est connue sous le nom de "Mélodie d'Alzheimer".
Les symptomes sont les suivants: la personne atteinte, écrit une chanson, oublie les paroles, mais enregistre quand même son disque...
A ce jour 2 cas sont diagnostiqués:
- une chanteuse pulmonaire qui crie "Je t'aime" pendant 3 minutes 30...
- un belge réfugié en Suisse, ami des personnes de petite taille, qui répète inlassablement "que je t'aime" ...
Pour l'instant, peu de documentation sur ce sujet, toutefois une chose semble assez évidente en se basant sur la similitude des deux cas. Quand on a tout oublié, ............................ il reste l'amour (c'était la seconde poétique).

Publié dans Dico-Kino

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

orroz 25/06/2009 12:17

ç'est du bon ça. Je m'en tartine les zeuils et l'esprit...

Kino Frontera 25/06/2009 17:13


Merci. J'ai essayé de laisser un com chez toi, par trois fois, mais ça ne passe pas. J'y retourne.


koky 10/06/2009 23:34

jadore la partie "alzheimer"

Kino Frontera 11/06/2009 17:47


Quelle partie ??? zut, j'ai oublié ....