Un p'tit Tour et puis s'en vont toujours pas !!

Publié le par Kino Frontera


Venise a son Carnaval
Paris, sa Gay Pride,
Berlin sa Love Parade
et aujourd'hui, pour ne pas être à la traine, Marseille fêtait ....
... la Drogue Parade ...

C'est un peu comme comme le train de la relance, ils vont se promener un peu partout pour répandre la bonne parole de la publicité et du sport-spectacle...

Ci dessous vous pouvez apprécier le parcours tel que le voient les coureurs après absorption de diverses substances qui ne se sont retrouvées dans leur corps qu'à l'insu de leur plein gré ...


Allez, avant de donner le départ, je vous rappelle cette information de la plus haute importance:
Si le maillot du leader est de cette couleur c'est pour ne pas oublier à l'arrivée, d'aller pisser dans le flacon ...


Et pour ceux qui ne s'en lassent pas, un petit montage que j'avais fait sur le blog de la Norange et qui, selon mes pronostics, est toujours d'actualité ..


Publié dans Marseille

Commenter cet article

mirotine 21/07/2009 18:29

la drogue prarade ! c'est bien ça en effet ! hi hio hi

Kino Frontera 23/07/2009 17:45


Ca devait être plus fun quand ils se dopaient au "gros rouge qui tâche".....


koky 20/07/2009 18:47

la drogue parade......fallait y penser lollll

Kino Frontera 23/07/2009 17:44


Et quand la drogue en question se présente sous forme de petit cachet, on peut parler de "prise de la pastille" .....


kajou 11/07/2009 00:23

intemporels tes articles ... moi les mecs qui se rasent les jambes ... beuh ... les piqués ... je les aime bien ... mais seulement ceux qui abusent d'adrénaline ou d'humour cinglant ... hi hihi ...

Kino Frontera 23/07/2009 17:47



intemporels ? malheureusement .... car ça veut dire que certaines choses ne changent pas !
tant pis, vive l'humour cinglant et sanglant !



BALLANDAR 10/07/2009 21:17

le tour de france c'est interessant pour la géographie, le code de la route, et les commentaires faits par des comiques, le reste....

Laplote 09/07/2009 09:24

Et on veut nous faire croire qu'ils pédalent... Voyons, ce n'est pas sérieux...