Bosley's Boss Hebdo N°5

Publié le par Kino Frontera

Avant toute chose, je réalise qu'il est peut-être nécessaire d'expliciter quelque peu cette nouvelle série illustrée.

En effet, toute le monde n'ayant pas mon âge canonique (tiens, je me ressers un canon, hic!), il est possible que ce qui se veut un trait d'humour se transforme en un grand plouf bien retentissant.

Donc, il était une fois, dans les temps immémoriaux de la télévision ...

Quoique .. on pourrait peut-être faire plus court:

-"Y a-t-il des gens dans l'assistance qui ne connaissent pas Farrah Fawcett Majors ?"

Ah ? Quand même ... Bon, OK, puisqu'on ne peut pas faire autrement.

Donc, disais-je, avant de diverger (divers jets sont autorisés, car le premier n'est pas toujours le bon - et je referme la parenthèse), à l'époque (bénie - malgré mon anticléricalisme) où la télé réalité n'existait pas, un feuilleton était diffusé dont le titre français était " Droles de Dames".

En anglais c'était "Charlie's Angels", les anges de Charlie. Ce Charlie était le patron (le boss) des jeunes femmes en question (les anges), lesquelles menaient des enquêtes tout à fait passionnantes ... Bon d'accord, là, j'exagère un peu.

Ce Charlie était toujours on ne sait où, en compagnie de quelque adorable créature, et communiquait avec ses jolies assistantes par l'intermédiaire d'un dénommé BOSLEY (vous allez voir, on va arriver au bout).

Charlie était donc le boss de Bosley (Bosley's Boss).

 

Voila en gros ce que j'ai du expliquer à mon fils pour qu'il ne me prenne pas pour un fou qui rit de trucs qui n'ont aucun sens ...

 

Allez, on se fait le numéro 5 (pour le numéro 6, faudra d'abord délivrer un prisonnier et pour le numéro 75, on écoutera du Higelin - B.B.H 75 ... Aïe, je sens qu'il va encore falloir expliquer pour les plus jeunes ....)

 

PS: Je suis parti du principe que tout le monde connaissait Charlie Hebdo ...

 

 

(clic pour agrandir l'image)

 

 

 

BBH 05

 

 

 

 

Encore un P.S (petit saligaud): Luc Ferry se plaint qu'on cherche à le discréditer pour étouffer l'affaire marocaine (ne pas confondre avec l'affaire du "maroquin" ministériel). Je ne sais pas qui cherche à le discréditer, mais par contre, je sais qui le crédite .... c'est l'Education Nationale pour 4500€ / mois ....

Et pour faire court sur cette histoire, je dirais que, bien sur, il y a des personnes détachées et leur traitement est payé par le ministère d'origine dans la plupart des cas ... mais ces gens là travaillent !! Là, le travail considérable qu'il réalise pour Matignon lui laisse à peine le temps de faire des émissions de télé régulières (plus quelques unes en Guest), d'écrire des bouquins, de faire de la radio ... J'ai bien l'impression que la décharge ne s'impose pas vraiment car apparemment il a pas mal de temps libre ...

 

Publié dans Bosley's Boss Hebdo

Commenter cet article