La Palette d'or

Publié le par Kino Frontera

Juste un petit mot en passant sur un sujet que j'avais à peine effleuré dans les premières semaines de ce blog: je veux parler de "l'aménagement" de la rue de la République à Marseille, quartier proche du Vieux Port et lieu de passage (dans sa partie haute et pas encore réaménagée) de la nouvelle ligne de tram.

Je vous fait un bref résumé: on va dire que c'est une rue "Hausmanienne", avec de beaux immeubles bourgeois, mais que, le Marseillais étant doué d'un bel esprit de contradiction, la bourgeoisie locale n'a pas vraiment investie. Donc au fil des décennies, le quartier s'est dégradé, une population pauvre s'y est installé et les zones commerciales de la ville se sont installées dans d'autres rues (pas très éloignées d'ailleurs).

Mais, allez savoir ce qu'il peut se passer dans la tête d'un homme politique (et là, les socialistes n'ont aucun monopole), voila-ty-pas qu'on veut nous transformer cette artère en néo-Canebière du luxe (parce que - faut vous dire -  l'originale de Canebière - elle a vraiment morflé -je crois que c'est du français, mais c'est peut-être du Marseillais). Plus un cinéma, pas une belle enseigne, pas une brasserie ou un restau potable .... juste des snacks à sandwiches, des boutiques à 2 euros, des vendeurs d'appels téléphoniques pour l'étranger ... la grande classe !!

Donc, nos amis ont décidé d'investir dans ce quartier après avoir rénové les ports pour y installer des bureaux (là, par contre ça a bien fonctionné et c'est plutôt pas mal).

Mais la cigale ayant chanté tout l'été ... je vous la fait courte: il fallait des sous, alors on a vendu la rue à des fonds de pensions américains. Je vous passe les arrangements avec la légalité pour les expulsions des occupants, les quadruplements des loyers commerciaux pour virer les boutiquiers,etc ... On se serait cru dans l'immédiate après guerre quand Gaston s'emparait de la ville avec ses amis du milieu (je peux le dire? Y a prescription?).

Aujourd'hui donc, fin des petits commerces dans cette rue, plus que des enseignes (Jules, H.M, Vert Baudet, Sephora, du Pareil au même, Desigual, Mango, Triumph, Sine Qua Non, Bouygues, Puma, ......) et même pas du haut de gamme - pas fous, ils ne sont pas venus - juste le cran en dessous.
D'ailleurs, la plupart étaient déja dans la ville, 2 ou 3 rues plus loin.

Plus moyen de trouver une boulangerie pour prendre un en-cas entre midi et deux, plus de librairie, pas un troquet sympa, pas un commerce original, mais de larges trottoirs vides et des boutiques de fringues où les vendeurs sont plus nombreux que les clients.

Une belle réussite qui se profile ...

Tout ça pour dire qu'au 32 de la rue de la République se trouvait un magasin de peintures, encadrements, chevalets, etc ... qui était là depuis 1830 (une affaire de famille): La Palette d'Or. Et aujourd'hui, sur la vitrine, à la peinture blanche était écrit: 1830 - 2009 . Ils ferment eux aussi, sans doute gentiment aidés à prendre cette décision. Le magasin se transfère sur Nice.




J'ai beau être archi-nul en dessin, ça me fait chier. Tout ça pour que les fonds de pension puissent installer des boutiques de fringues qui fermeront dans 3 ans (c'est mon pronostic et il vaut bien ceux d'Omar Charif pour le tiercé) faute de clients.

Encore un bel exemple de réalisation urbaine politicienne.

Publié dans Marseille

Commenter cet article

Kino Frontera 08/05/2013 22:59


Cet article date de 2009. Il était donc exact en 2009. Comme je ne compte pas actualiser les articles (sinon ce ne serait plus un blog) je le supprimerai dans quelques jours puisqu'on dirait
qu'il ne vous satisfait pas.

Quéré 07/05/2013 11:40


Bonjour, je viens de lire votre article sur la palette d'or... Non nous n'avons pas disparu totalement car voilà 2 ans 1/2 que nous nous battons pour conserver notre métier : encadreur, doreur,
restaurateur.


Le magasin beaux arts a disparu, mais l'atelier continu à l'étage où il s'est toujours tenu.


Il est bien dommage que vous n'en avez aucunement tenu à en informer vos lecteurs ou bien ne le saviez pas..... Nous aimerions si cela était possible de votre part que vous signalez notre
présence au 32 rue de la République à l'entresol...


Toute notre équipe vous remercie par avance

la palette d'or marseille 11/07/2011 17:25



Bonjour


Nous sommes l'équipe de la palette d'or


Nous tenons à vous signaler, bien que le magasin beaux arts de la palette d'or a fermé ses portes au mois de juillet 2010, l'atelier qui se trouve à l'entresol 32 rue de la république continue
toujours ses activités avec la même équipe (encadrement, dorure et dépot pour les fournitures beaux arts). De plus nous venons d'ouvrir un site où nous précisons que désormais nous reçevons la
clientèle dans un cadre plus intime. Nous comprenons votre déception pour la perte de la très belle devanture, mais nous nous battons pour faire perdurer notre métier. Nous vous recercions de
faire circuler l'information. Bien à vous



Kino Frontera 11/07/2011 18:41



j'avais vu, mais ce message étant un peu ancien (une paille par rapport à votre magasin) je n'ai pas pensé à actualiser l'information.



Giacalone 27/03/2011 13:32



Toutes ces petites boutiques de quartiers se meurent parce que l'argent et toujours plus fort que la passion, et je ne m'en étonne (plus) quand je vois que certains font de la pub à de très
grosses anciennes au lieu de promouvoir les petits qui s'installent, qui restent ou qui résistent....Bref, ce qui me rassure c'est que nous sommes quand même nombreux à déplorer tout ça et
qu'avec le temps, peut-être, cela changera....



Incognito71 19/06/2009 13:46

C'est dégueulasse !.........Encore et toujours ,malheureusement ...........